Parfois, il arrive que vous soyez appelé à résoudre un problème de plomberie par vous-même.Il vous faudra simplement adopter de bonnes pratiques pour identifier l’origine d’ une fuite. Notre présent blog vous fournit en plus des bons renseignements pour remplacer et installer vos équipements plomberie sans pépin.

identification de fuite : comment procéder ?

Une plomberie qui fuit se traduit fréquemment par une augmentation anormale de votre facture d’eau par rapport à votre consommation moyenne. Cela signale la présence d’une fuite via votre système de canalisation.

Trouver d’où provient une fuite, c’est facile. Commencez par couper le compteur ; patientez au moins douze à 24 heures.

Il vous faudra par la suite relever les indications du compteur juste après la coupure puis dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Pour stopper une fuite, coupez l’eau de votre robinet principal sous le compteur. Lorsque les 12 à vingt quatre h se seraient écoulés, vous pouvez le réactiver.
  • Notez les indications de compteur. La quantité d’eau consommée se traduit en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler l’importance de fuite au cours des 12 à vingt quatre h.
  • Lisez sur le compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir relancé au bout de douze à vingt quatre h. Faites échapper de l’eau à votre robinet , ne perdez pas votre compteur de vue ! Quand ce dernier continue à tourner, cela signifie que votre système de canalisation fuit. Stoppez le compteur de nouveau pour noter le résultat final. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour trouver l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Pour connaître le débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par douze ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

Marre des problèmes de fuitede canalisation ? Quelques conseils indispensables

Un tuyau ou un raccord âbimé est souvent responsable d’une fuite d’une importance plus ou moins grande.

  • Réparation de tuyau fuyant en Cu : 2 choix de produits

Pour obturer un tuyau en Cu, vous pouvez utiliser un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Problème de fuite décelé au niveau d’un raccord:

Un raccord fuyant, c’est facile à réparer ! Il suffit de remplacer le joint.

  • Opérer un comblage de tuyau en cuivre : C’est presque un jeu d’enfant avec un mastic bi-composant adhésif et durcisseur

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans laquer la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour la sécher . Ensuite, commencez par décaper minutieusement le tuyau Cu sur une zone légèrement plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

parachevez le polissage en utilisant une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile éméri fine Morcelez le mastic pour en faciliter le moulage. Une fois cela effectué, vous obtiendrez ainsi un ballon de teinte homogène et collant . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, tranché et malaxé . La surface de fuite a été bien nettoyée . Il vous faudra maintenant y aplanir le mastic initialement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Il vous suffit de patienter le temps nécessaire pour laisser sécher et durcir le produit et ainsi permettre un colmatage efficace de votre tuyau fuyant.

  • Pallier un problème de fuite sur tuyau cuivre à l’aide d’un ruban adhésif spécial :

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra également la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande afin de l’appliquer dessus .

vanne fuit

Comment faire pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

Pour pallier un problème de fuite sur de votre bague PVC, on ne passe pas par trente six chemins, soit :

  • Vous remplacez la bague si elle manifeste une fuite importante et que celle-ci ne soit plus récupérable.
  • Vous la resserrez simplement si elle demeure en parfait état de marche .
  • Vous vérifiez au niveau du joint pour envisager d’éventuel remplacement ou le replacer si c’est encore possible.

Colmater une fuite de canalisation sur tuyauterie Cu

Détecter d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît dans la majorité des circonstances. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie , défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de tuyauterie. Un problème de fuite mineur tel qu’ un simple suintement peut être pallié facilement par l’usage d’un mastic durcisseur et d’un ruban adhésif antifuite . une importante perte d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être pallié en revanche qu’au travers le remplacement de votre système raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement dissociés : adhésif et durcisseur . Il est vendu en barres ou en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite au niveau d’ un tuyau cuivre . Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Ruban autoamalgamant antifuite :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est specialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite de canalisation ; se fond avec le tuyau pour consolider son colmatage.

Fuite sur tuyauterie PVC : les dix bonnesattitudes à adopter quand le plombier n’est pas disponible

  1. Stoppez la fuite en fermant directement le compteur

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne coule en amont de la partie fuyante de votre tuyauterie. Fermez le compteur !

  1. Repérez puis tracez les zones à couper avant de vous débarrasser de la partie défectueuse

L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie défectueuse de votre tuyau PVC. Une fois cela terminé, opérez directement sa découpe en utilisant une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne .

  1. Ebavurez les morceaux résiduels :

Pour réussir le décapage des surfaces de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un papier abrasif, d’un cutter ou d’un simple couteau que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Vient le tour du dégraissage des zones de contact

Prenez votre feuille essuie-tout, imbimbez- la d’alcool pour opérer le dégraissage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de 3 à 5 centimètres.

  1. Il vous faudra maintenant déglacer les surfaces de contact :

pour réussir le collage des zones de contacts, il vous faudra nécessairement les déglacer à priori.

  1. Les tronçons de tuyau à remplacer une fois rassemblés : Il vous faudra les dimensionner

Avant de retirer la partie endommagée n’oubliez pas de la métrer . Retirez donc 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place au coupage du nouveau tronçon de tuyau :

Votre tube de remplacement une fois prêt, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez votre stylo-feutre et commencez par marquer la longueur à découper . Muni d’un scie égoïne, scie à métaux ou scie à guichet tronçonnez le tube puis lissez ses extrémités . Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un simple petit couteau à la place.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau une fois mesuré et découpé, il vous faudra l’assembler à votre système de tuyauterie :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le tronçon de tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la déposer totalement par terre .

  1. La tuyauterie est maintenant reliée ; Passez tout de suite au collage des zones de contact

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les zones dégivrées en appliquant directement la glu aux manchons.
  • Coller le nouveau tronçon au système via l’extrémité du tuyau et des sections de la conduite initiale.
  1. Joignez manchons et tube :

Incorporez les manchons aux extrémités du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

 Remplacer son mécanisme de chasse d’eau sans l’intervention d’un plombier

Vous avez décidé de remplacer votre chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la fermeture du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démontez la chasse d’eau en commençant par ôter son couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra détacher le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Et c’est maintenant qu’il vous faudra vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Enlevez le joint du réservoir des toilettes :

Démontez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela fait, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois démonté , saisissez-le et mettez-le par terre. Débarassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir pour sa part doit être dévissé en utilisant d’une clé spécifique .

  1. Il vous faudra aussi remettre le réservoir à sa place, sur la cuvette :

La céramique doit être purifiée en premier. Remontez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois avec une clef spéciale. Passez tout de suite à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela effectué, la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Remontez robinet et flotteur :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; insérez le pas de vis dans le trou correspondant . Consolidez l’écrou de fixation du flotteur avant l’installation d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clé adaptée , serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Mettez en place la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

conseils utiles pour détartrer un chauffe-eau

  1. Débranchez puis déconnectez totalement le chauffe-eau:

Commencez par éteindre le disjoncteur général avant d’opérer le détartrage de votre chauffe-eau électrique.

  1. Passez tout de suite au nettoyage de votre chauffe-eau électrique

La vidange est nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau électrique thermoplongée en nettoyant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. votre chauffe-eau a été purgé ? Pensez maintenant à récupérer sa résistance

Une fois votre vidange terminée, il vous faudra désinstaller la résistance. Elle se place en dessous du capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Votre chauffe-eau a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans le moindre problème ? pasteurisez- la maintenant !

Pour purifier la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez légèrement à l’eau chaude.

  1. Après avoir entièrement détarté votre chauffe-eau électrique , pensez à restituer la platine et ensuite, réactivez votre chauffe-eau

Il suffit de réinstaller la platine pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche remonté sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau électrique en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *